Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Réjane et Jean-Claude ont célébré leurs noces d’or.

Réjane et Jean-Claude ont célébré leurs noces d’or.

C’est sous un soleil d’hiver, frais mais radieux, que Jean-Claude et Réjane se sont dit oui, le 11 Décembre 1971. 50 ans après, par ce même temps, ils ont décidé de renouveler leurs vœux en célébrant leurs noces d’or.

Réjane Marlière a vu le jour le 23 Juillet 1952 à Montigny-en-Gohelle. Issue d’une famille modeste et honorable, son père exerçait la profession de mineur. Elle quitte l’école à l’âge de 14 ans et commence à travailler dans une usine de lin à Roncq jusqu’en 1973, à la naissance de son premier enfant. « Quel plus beau métier que celui de maman » s’émeut Marianne Lenne, adjointe au séniors, venue présider la cérémonie.

Jean-Claude Noga est né à Rouvroy, le 2 Octobre 1949. Son père, lui aussi mineur, décède quand il n’a que 6 ans. Il quitte l’école à 14 ans pour travailler dans l’usine de Lin de La Madeleine, puis entre chez Rhône Poulenc à St Laurent Blangy pour y rester 35 ans, jusqu’à sa retraite. Pendant 20 ans il a été trésorier pour l’association du don du sang mais aussi trésorier au club d’athlétisme de Sallaumines. Il a également fait partie de l’association France-Pologne.
De leur union sont nés trois enfants : Tout d’abord Séverine en 1973, Claude en 1978 et Yves en 1982. Ils sont également grands parents de 7 petits-enfants et en Février prochain, arrivera leur premier arrière petit enfants !

Coup de foudre sur la piste de danse du Colysée

C’est en 1968 en se rendant pour la première fois au Colysée à Hénin Liétard, aujourd’hui Hénin Beaumont, que Jean-Claude rencontre Réjane. Elle n’avait que 16 ans à l’époque, mais le coup de foudre fut réciproque. Il a fallu apprivoiser les parents de Madame, mais Jean-Claude a très vite été apprécié car il était polonais et pêcheur, ce qui a joué en sa faveur. Lors de son retour du service militaire, ils ont décidé que les choses devenaient sérieuses et ont pris la décision d’unir très vite leurs destinées.
En début de mariage ils vont résider à Montigny-en-Gohelle dans un 2 pièces où ils resteront jusqu’en 1973 à l’arrivée de leur premier enfant, puis ils obtiennent un appartement à Hénin-Beaumont et c’est en 1983 qu’ils vont acquérir leur maison à Méricourt et se plaisent dans cette ville, puisqu’ils y résident encore aujourd’hui.

- Publié le 14/12/2021

info portfolio

Rechercher