Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > De coiffeur à "dépollueur", le cheveu, nouvelle ressource environnementale

De coiffeur à "dépollueur", le cheveu, nouvelle ressource environnementale

Chaque jour dans les salons de coiffure, des poignées de cheveux coupés jonchent le sol avant de partir à la poubelle. Depuis quelques mois, "Le Salon" coiffure mixte de Florence Couteau, a opté pour le recyclage des cheveux dans une démarche environnementale.
"Au mois d’août dernier, j’ai découvert par hasard une vidéo "Coiffeurs justes" de Thierry Gras, une association de recyclage de cheveux. Elle crée des boudins à base de cheveux pour dépolluer les océans des hydrocarbures, des huiles solaires etc." explique Florence Couteau, installée depuis 14 ans sur Méricourt et pour qui, les cheveux représentent 50 % de ses déchets.
Alors, Florence ne s’est pas posé de question. "Pour moi, il fallait adhérer".
Sachant que les cheveux absorbent les corps gras et pour lutter contre la pollution en mer, les cheveux sont recyclés comme filtre dans des boudins et sont deux fois plus efficaces que les synthétiques. "Ces derniers sont à usage unique, alors qu’un boudin à base de cheveux est renouvelable dix fois et peut absorber jusque 6 à 7 litres de produits pétroliers contre 3 à 4 litres pour le synthétique. De plus, après avoir servi une dizaine de fois, les cheveux seront de nouveau recyclés en tant qu’isolant pour les constructions (murs, cloisons, plâtre, béton...)" précise Florence qui remplit un sac d’environ 3 kg par mois, ce qui équivaut à 220 coupes.
Avec une adhésion annuelle de 25 € à l’association, plus l’achat des sacs auxquels s’ajoutent les frais d’envois chaque mois, cela représente un budget sur l’année.
"Le site précise de demander une écoparticipation aux clients de 10 ou 20 centimes. Mais je ne le fais pas, parce c’est mon engagement et pas celui de ma clientèle. En revanche, je leur parle, je leur explique la démarche pour préserver la planète. Après, ils ont la possibilité de participer en faisant des dons pour l’association dans une tirelire posée à cet effet sur le comptoir" avance Florence qui souhaite que d’autres professionnels de la coiffure la rejoignent.
"Plusieurs dizaines de tonnes ont déjà été récoltées. Cela prend de l’ampleur et plus on sera nombreux, plus il y aura de fortes chances que des pôles de ramassages se créent dans les départements" espère Florence.
Les personnes intéressées peuvent s’adresser à Florence Couteau, Le Salon coiffure mixte, 29 rue Barbès à Méricourt. Tél. 03 21 67 46 92.
www.coiffeurs-justes.com

- Publié le 13/02/2020

info portfolio

Rechercher


AGENDA