Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > 101e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918

101e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918

Lundi, malgré une pluie battante, beaucoup de monde s’était donné rendez-vous pour commémorer ce 101e anniversaire de la fin de la première guerre mondiale.
Pour rendre hommage aux soldats morts au combat durant de conflit de 1914-1918, les premiers dépôts de gerbes ont eu lieu au cimetière sur le cénotaphe 14-18 puis sur les tombes soviétiques.
Le cortège, ouvert par l’harmonie municipale et les drapeaux des organisations et associations patriotiques, s’est ensuite rendu au monument aux morts de la commune.
Sur place, les représentants des Anciens combattants et prisonniers de guerre, des Gardes d’honneur de Lorette et de la municipalité ont déposé tour à tour des fleurs au pied du monument.
En raison des fortes pluies, l’assemblée s’est ensuite réfugiée en mairie pour les prises de paroles.
La maîtresse de cérémonie, Patricia Hochedez a procédé à la lecture du message de la secrétaire d’état aux anciens combattants qui déclarait en substance : « C’était il y a un siècle. Un an après la fin des combats de la grande guerre, le 11 novembre 1919 fut le premier de la paix retrouvée... C’était il y a 100 ans , une nouvelle page s’ouvrait. Celle du souvenir, de la mémoire et de l’hommage ».
Se rappeler les souvenirs douloureux de 52 mois de combats meurtriers en rendant hommage à ceux qui ont versé leur sang pour la France.
« Mais ici plutôt qu’un devoir de mémoire, c’est plus un besoin d’histoire qu’on entretient. Ces commémorations ne valent que si elles sont utiles à être plus attentif sur les valeurs des gens » affirmait le maire Bernard Baude avant de s’appuyer sur le chef militaire à l’action importante au cours de la première guerre mondiale que fut ce militaire de carrière Philippe Pétain, lui-même rappelé au gouvernement le 17 mai 1940 au début de l’invasion allemande : « C’est un exemple criant de ces gens qui se prétendent du côté des travailleurs et qui font l’inverse lorsqu’ils sont au pouvoir ».
- Publié le 12/11/2019

Rechercher


AGENDA