Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Un nouveau visage pour le parc de la Croisette

Un nouveau visage pour le parc de la Croisette

Les travaux vont bon train au Parc de la Croisette et devraient être terminés avant la fin de l’année. Dans le cadre du projet ERBM (Engagement pour le Renouveau du Bassin Minier) et des travaux de réhabilitation des logements miniers, les habitants avaient été invités à dessiner le nouveau visage de leur quartier dont le réaménagement du Parc.
C’est un travail de concertation avec les habitants lancé depuis deux ans. Le bailleur social SIA Habitat avait souhaité expérimenter une nouvelle manière de vivre ensemble et fait appel à une association pour mener des ateliers avec les locataires pour connaître leurs souhaits notamment sur l’utilisation du Parc.
Une réflexion menée en parallèle avec le photographe Jean-Michel André autour d’anciennes photographies prêtées par les habitants et avec des collégiens et des jeunes du quartier.
Un paysagiste a ensuite travaillé avec ces retours et témoignages pour proposer un projet qui a pris du retard en raison de la crise sanitaire.
« Les riverains trouvaient le parc un peu trop fermé et pas très sécurisé. Leur souhait était d’avoir une visibilité un peu plus importante. C’est pourquoi, il a été décidé d’enlever l’ensemble des haies au pourtour qui seront remplacées par une clôture permettant une meilleure visibilité sur cet espace » déclare Philippe Castelain, directeur réhabilitation pour SIA Habitat et en charge des travaux sur la réhabilitation du parc à Méricourt.
Les travaux ont commencé par l’abattage de 70 peupliers en fin de vie. « Abattus par mesure de sécurité car il y avait un vrai danger. La plupart de ces arbres étaient creux à l’intérieur et il était aussi préférable de redonner une image plus conviviale et sécurisante au parc ».

72 arbres et 2000 arbustes seront replantés

Broyés en copeaux pour du paillage ou bois de chauffage pour les chaufferies collectives, ces déchets ont donc été valorisés. « Ce qui nous permettra aussi de changer les essences, car il y aura 72 arbres qui seront replantés en lieu et place avec des essences différentes, locales et autres. Ils seront complétés avec la plantation de plus de 2000 arbustes sur l’ensemble de l’espace et la création d’un cheminement qui retrouvera à peu près celui qui existait il y a une trentaine d’années » affirme Philippe Castelain. « Une aire de jeux sera installée en lien avec la commune. Nous aurons aussi des espaces de convivialité qui seront réalisés, avec du côté boulevard Allende, une zone qui permettra d’accueillir quelques animations, pourquoi pas un petit marché local, etc. Il faut que les gens puissent se réapproprier cet espace comme un lieu de vie et de rencontres ».
Avec un financement global de plus de 8 millions d’euros, dont environ 500 000 euros pour le parc et 400 000 sur les aménagements extérieurs et abords des maisons, aujourd’hui 70 logements sont rénovés et 18 en cours sur les 118 concernés de cette première tranche (nous y reviendrons prochainement) qui devrait se terminer courant avril/mai 2021. La seconde phase de réhabilitation de la Croisette (258 logements) commencera du côté de la rue de Vimy dans le courant du second semestre 2021.
- Publié le 25/09/2020

Rechercher


AGENDA