Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Un demi siècle d’amour entre Monique et Jean-Marie

Un demi siècle d’amour entre Monique et Jean-Marie

Le 31 mai 1969, Jean-Marie Capillon épousait Monique Mehay en mairie de Sallaumines. Cinquante ans et un jour plus tard, l’amour, avec un grand A, était toujours au rendez-vous pour célébrer les noces d’or. Le couple a renouvelé ses consentements, le samedi 1er juin, en mairie de Méricourt devant Marianne Lenne, adjointe au maire.
L’occasion de regarder ce long chemin parcouru par Jean-Marie et Monique qui ont su entretenir la flamme de l’amour intacte.
Monique, née le 29 janvier 1944 à Rouvroy d’une famille de mineur, a quitté l’école à 14 ans par obligation pour devenir soutien de famille. « De 18 à 23 ans, vous allez travailler aux lainières de Roubaix » dévoilait ensuite l’élue.
En 1972, Monique engage les démarches pour être assistante familiale, « profession que vous exercez encore aujourd’hui, puisque vous avez Dylan âgé de 18 ans qui est chez vous depuis l’âge de 12 ans, et Louane, âgée de 8 ans, que vous deviez garder que pour les vacances de Noël, et qui est encore chez vous aujourd’hui ».
Durant toutes ces années, Monique s’est occupée de 26 enfants et lorsqu’elle parle de son travail, on sent que c’est toute sa vie. « Un métier où il faut être en couple, car c’est parfois compliqué surtout avec des enfants qui ont vécu des moments difficiles » précisait alors Monique, qui, à 57 ans, n’a pas hésité à repartir en formation afin de faire une Validation des Acquis par l’Expérience.
« Ce métier vous honore, car vous permettez à des enfants en difficulté de repartir du bon pied, dans une grande majorité des cas » ajoutait Marianne Lenne.
Jean-Marie Capillon, est né le 1er avril 1947 à Méricourt, lui aussi dans une famille de mineur. Il a quitté l’école à 18 ans avec, en poche, un CAP de mécanicien automobile, suite à son contrat d’apprentissage.
Il commence au garage Ducoin à Méricourt durant 2 ans ½ avant d’obtenir un poste aux Etablissements Stenval à Sallaumines où il avez à charge l’entretien des 24 camions de livraison. En 1971, Jean-Marie intègre l’usine Renault à Douai jusqu’à sa retraite.
C’est en 1966, lors d’une guinguette, dans un camping à Berck où leurs parents respectifs se rendaient, que leur première rencontre va avoir lieu. Monique et Jean-Marie décident de se revoir, et de fil en aiguille, l’amour est au rendez-vous. Un amour toujours aussi fort aujourd’hui.
Après leur union le 31 mai 1969, ils fondent une famille avec la naissance d’Esther en 1970, Philippe en 1973, Myriam en 1975, et Jérémy en 1976. Depuis le cercle familial s’est agrandi avec douze petits-enfants et un arrière petit-fils Eden qui font leur fierté aujourd’hui.
- Publié le 06/06/2019

info portfolio

Rechercher


AGENDA