Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Sébastien Malod, nouveau directeur à l’école Mermoz

Sébastien Malod, nouveau directeur à l’école Mermoz

Pour cette rentrée 2020 / 2021, Sébastien Malod, a pris ses nouvelles fonctions de directeur de l’école élémentaire Jean Mermoz qui accueille cette année 173 élèves répartis en 10 classes.
Sur Méricourt depuis la rentrée 2018/2019, cet enseignant depuis maintenant une douzaine d’années, exerçait auparavant dans la banlieue lyonnaise à Villeurbanne.
« Au cours de l’année scolaire 2019/2020, j’ai pris la décision de présenter les listes d’aptitudes pour devenir directeur d’école » affirme celui qui a assuré l’intérim l’année passée.
Pour son premier poste de direction à l’école Mermoz, c’est une rentrée un peu particulière. « Elle s’effectue dans des conditions de protocoles sanitaires très strictes qui s’appliquent pour les enfants et qui n’ont jamais été vues de mémoire d’homme » explique le nouveau directeur.
En ce mardi 1er septembre, c’était une adaptation très particulière puisque l’usage dans cette école était d’accueillir tous les enfants et d’annoncer les listes d’élèves afin de les répartir dans leurs classes. « Il fallait tenir compte de cet usage tout en évitant le brassage, les attroupements et en montrant les points de lavage des mains aux enfants ».
Les élèves travailleront en petits groupes et en ce qui concerne les récréations pour les enfants qui avaient l’habitude de pouvoir évoluer librement dans la cour, ils auront des zones déterminées. « Deux créneaux horaires sont désormais attribués par demies journées pour éviter les brassages entre les groupes d’élèves ».
Côté projets, ils sont actuellement en suspens en attendant les directives sur ce qu’il sera possible de réaliser. « Mais nous ne désespérons pas de reprendre un projet que nous avions entamé l’année passée qui était d’obtenir un label « Eco-Ecole ». Notre établissement ayant adapté son fonctionnement pour correspondre à des objectifs de développement durable ».
Et Sébastien Malod espère « pouvoir reprendre les fréquentations régulières de l’Espace Ladoumègue et participer aux virades de l’espoir si elles ont lieu à la fin du mois de septembre ; mais aussi avec la médiathèque de La Gare, que ce soit pour des lectures pour les petits ou du prêt de livres pour les plus grands ». Mais tout cela sera lié selon l’évolution des conditions sanitaires.
- Publié le 03/09/2020