Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Rentrée des 6e en musique au collège Wallon

Rentrée des 6e en musique au collège Wallon

Sur les 641 élèves qui reprenaient les cours cette semaine au collège Henri Wallon, ce sont les 6e, petits nouveaux au sein de l’établissement, qui ont été accueillis jeudi matin et en musique par Catherine Bourgeois, principale, Nacéra Babérih, son adjointe et toute l’équipe éducative.
Une rentrée que la direction espère cette année la plus normale possible en présentiel pour tous les élèves. « Nos objectifs c’est de faire en sorte qu’ils s’épanouissent au collège et qu’ils reprennent le goût de revenir en présentiel » affirme la principale. « Nous avons toujours un protocole sanitaire en vigueur encore cette année avec le port du masque dès le parvis et à l’intérieur de l’établissement avec les gestes barrières à appliquer. Un protocole sanitaire solide est également instauré pour la restauration scolaire ».
Pour l’année scolaire 2021/2022, l’effectif est de 641 élèves répartis en 29 divisions. « Un effectif stable avec beaucoup d’inscriptions ces derniers jours. Ce qui nous donne une moyenne de 23 élèves par classe, c’est bien pour un collège d’éducation prioritaire comme le nôtre. C’est une chance que l’on offre aux collégiens pour bien travailler » se réjouit Catherine Bourgeois. « Les professeurs ont plein d’idées et sont toujours mobilisés pour reprendre les projets à proposer aux élèves et la Ville est un partenaire important dans tout ce qu’elle nous propose au niveau culturel ».
L’équipe espère pouvoir poursuivre tous ces projets cette année et se dit prête à reprendre tout cela dès que ce sera possible.
En ce qui concerne l’éducation physique et sportive, les professeurs ont un protocole spécifique qui leur permet de faire des activités en extérieur comme en intérieur, ainsi les collégiens peuvent retourner en salle Ladoumègue.
Pour leur première matinée, les 6e ont reçu leurs fournitures offertes par la Municipalité. « Ces dotations proposées au collège le sont aussi pour toutes les écoliers des établissements primaires qui reçoivent également des fournitures scolaires » précise Stéphanie Villain, conseillère municipale. « Ce qui représente une enveloppe budgétaire de 60 000 euros pour la Ville qui met aussi et gratuitement à disposition les structures de l’Espace sportif Jules Ladoumègue pour les collégiens ».
La principale du collège a tenu à remercier la Mairie pour ce partenariat constructif « car c’est vraiment précieux pour nos élèves de pouvoir disposer des fournitures gratuites dès le rentrée alors que l’on parle beaucoup d’égalité des chances. C’est un beau projet ».
Et Catherine Bourgeois a également informé que l’éducation nationale propose la vaccination aux élèves de plus de 12 ans. « Dès ce lundi, la vaccination sera organisée et on conduira les élèves volontaires pour lesquels les parents ont donné leurs autorisations à l’Espace Jules Ladoumègue ».
Un acte basé sur le volontariat en sachant que le collège n’exige pas de Pass sanitaire.
- Publié le 03/09/2021

Laétitia Lauwerie, nouvelle directrice de la SEGPA

Alain Bavay ayant fait valoir ses droits à la retraite, en cette rentrée 2021/2022, c’est Laétitia Lauwerie qui prend la direction de la SEGPA (Section d’enseignement général et professionnel adapté) au Collège Henri Wallon.
Initialement professeur des écoles, puis enseignante spécialisée, Laétitia Lauwerie a ensuite exercé 7 années dans un IME (Institut Médico Educatif) auprès d’adolescents déficients intellectuels à Noeux-les-Mines.
Son parcours professionnel l’amènera ensuite à travailler comme conseillère pédagogique sur la formation et l’accompagnement des enseignants dans le domaine du handicap et de la difficulté scolaire avant d’intégrer l’équipe du collège Henri Wallon pour prendre la direction de la SEGPA.
La section, qui comporte cette année 54 élèves, est composée de quatre divisions avec des 6e inclusives où les élèves sont dans les classes du collège avant d’arriver en 5e sur des sections spécifiques SEGPA où les élèves sont regroupés avec des enseignants spécialisés. Deux enseignants d’ateliers (vente et bâtiment) permettent de proposer des ateliers professionnels pour les 4e et 3e.
« Ce sont des enseignements ajustés où l’on adapte le programme de collège pour que les élèves puissent développer et acquérir les compétences du cycle 4. On les prépare aux diplômes de fin de parcours » explique la nouvelle directrice.
Ayant travaillé quatre années à l’inspection, Laétitia Lauwerie a une vision de l’école inclusive au sens large. « Mon idée c’est de développer un maximum de projets pour qu’ils se sentent collégiens avant tout et travailler en partenariat avec tous les collégiens ».
Elle a la volonté de développer le co-enseignement avec les professeurs du collège et de la SEGPA pour pouvoir apporter un maximum d’adaptation à ses élèves sur tous les projets possibles, que ce soit de la robotique, l’estime de soi, etc.
« Il y a énormément de choses à mettre en place. Et le projet d’établissement vise un parcours ambitieux et une orientation choisie. Cela fait aussi partie des grands axes à développer pour ne pas subir son orientation, mais bien la choisir ».

Rechercher


AGENDA