Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Les bons plan(t)s du confinement

Les bons plan(t)s du confinement

Face à l’épidémie de coronavirus, des restrictions de circulation ont été mises en place avec le mot d’ordre clair : « Restez chez vous ». Alors depuis six semaines de confinement, chacun s’organise un tas d’activités différentes chaque jour.
Mais ce n’est pas toujours simple de s’occuper lorsque l’on est enfermé entre quatre murs. Alors pour les plus chanceux qui possèdent un jardin, les avantages sont plus nombreux. Tout d’abord, celui de pouvoir tout simplement s’aérer, de faire de l’exercice, ou encore en cette période de printemps de commencer à le cultiver.
Pour donner un coup de pouce aux jardiniers Méricourtois, les établissements Wecxsteen ont offert 10 000 plants de pommes de terre.
Pour cette entreprise locale, les activités se poursuivent car c’est le moment de « raccourcir les blés » et de planter les pommes de terre. « Alors, pour faire sortir les gens dans leurs jardins, nous offrons ces plants de pommes de terre. De la précoce avec un cycle court pour manger de la pomme de terre nouvelle de bonne heure. Ici, c’est une variété appelée la Montréal, une polyvalente frite et cuissons à l’eau. On pourra la récolter début août » explique le fils, Christophe Wecxsteen, présent sur le marché ce samedi matin lors de la distribution.

Wecxsteen habitué aux gestes de solidarité

En venant faire leurs provisions hebdomadaires, les habitants aux mains vertes ont ainsi pu retirer gratuitement ces plants (dans le strict respect des consignes sanitaires) au stand tenu par les élus de la majorité municipale en partenariat avec les bénévoles des jardins partagés, face à l’entrée de Ch’bio Gardin.
Présent sur place, notre maire, Bernard Baude a remercié vivement l’entreprise locale Wecxsteen pour ce beau geste de solidarité mais aussi pour les dons déjà entrepris.
En effet, depuis le début de l’année, la société a déjà fait don par le biais du CCAS (Centre communal d’actions sociales) de quatre tonnes de tubercules redistribuées aux personnes en difficulté au sein de l’épicerie de la solidarité.
« Conditionnée en sacs de 10 kg, la Mozart est une pomme de terre de consommation. Calibrée en dessous de 55, elle a peu de valeur à l’export mais plus dans notre région. Il faut savoir donner le surplus plutôt que de gaspiller » précise Christophe Wecxsteen qui aime faire plaisir et qui confirme un prochain don d’une tonne au CCAS.
De belles initiatives de la part des Etablissements Wecxsteen, spécialistes français du négoce et de l’export de pommes de terre, mais aussi très présents sur le terrain de la solidarité.
- Publié le 28/04/2020

info portfolio