Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > La lecture à portée de tous et dès le plus jeune âge

La lecture à portée de tous et dès le plus jeune âge

Chaque année, plusieurs animations autour du livre pour les tout-petits sont mises en place au sein de l’Espace culturel La Gare, mais pas que... Expositions, ateliers, musiques, ciné-spectacle, livres et spectacles ont animé depuis le 7 janvier et encore jusqu’au 14 février, le festival "Moi ze veux..." Un rendez-vous apprécié des tout-petits (0-6 ans), mais aussi des parents, grands-parents, frères, soeurs...
Ce premier rendez-vous culturel de début d’année est véritablement un temps fort consacré à la petite enfance. "Parce qu’il n’y a pas d’âge pour faire entrer le livre à la maison et partager des moments lecture" explique Cyril Titz, directeur de la médiathèque.
Depuis quelques années, le festival "Moi ze veux" apporte de merveilleux moments d’échanges entre les enfants et les adultes. Des moments privilégiés en famille autour du livre qui s’avère être le meilleur jouet pour les tout-petits.
Et bon nombre d’animations se sont déclinées du livre avec comme fil rouge pour ce temps fort durant le mois de janvier, une exposition tirée de l’ouvrage de Lucie Félix, "Prendre et surprendre", où les enfants sont amenés à jouer autour des formes, en lien avec le livre.
"C’est une exposition très ludique ouverte à tous les publics même si ce sont les 0-6 ans qui sont ciblés. Nous invitons les parents à participer un maximum avec leurs enfants" poursuit Cyril.
L’équipe de la médiathèque accueille aussi, sur cette expo, les enfants des écoles (petites et moyennes sections de chaque maternelle) de la Ville avec un temps de lecture, un autre de manipulation et enfin un temps de création artistique autour des différentes formes géométriques. L’exposition est également en accès libre pour les enfants et leurs parents jusqu’au 14 février.

Première nuit de la lecture

Plusieurs rencontres ont aussi eu lieu autour d’un ciné-spectacle pour les tout-petits, accueillis par Alexandra Basquin, de la Cie De fil et d’Os, et ses marionnettes pour annoncer le film "Petits contes sous la neige".
Emmerveillés aussi ces jeunes enfants, lorsque Linka déverrouille son énorme valise pour déployer le chapiteau du mini-circus.
Nouveauté de ce festival 2020, la nuit de la lecture. Une journée spéciale qui a débuté dès le matin avec le petit-déjeuner des lecteurs où sont présentées toutes les nouveautés de fin 2019 et de ce début d’année. "Et exceptionnellement en soirée, la médiathèque a laissé ses portes ouvertes pour ses activités habituelles mais aussi pour venir écouter des histoires autour du thème de la nuit avec des créneaux pour les tout-petits. La Cie Des Artisans a proposé pour les adultes une lecture-spectacle autour du rêve et de l’utopie".
Enfin, la municipalité, qui s’attache à ce que l’éducation artistique et culturelle soit une priorité dès le plus jeune âge, a offert à tous les nouveaux-nés de la commune un livre d’éveil choisi avec les parents. Une manière de réaffirmer sa volonté de faire du livre un objet du quotidien et de déclencher aussi d’agréables moments à partager en famille.
- Publié le 28/01/2020